• #Présidentielle2017 : mon avis sur le projet #Macron

    Notre démocratie s'est fondée autour de 3 grands principes : liberté, égalité et fraternité. Nous pouvons y ajouter la responsabilité.

    C'est dans cet esprit que j'ai étudié le programme public (sur le site web www.en-marche.fr) d'Emmanuel Macron et que je livre ici mon avis sur ses propositions. Etant donné que rien n'est noir ou blanc, et que nous évoluons trop souvent dans des nuances de gris, j'ai choisi de faire 3 groupes :

    1. les propositions inadaptées, inquiétantes ou dangereuses, d'une part ;
    2. les propositions imprécises, ou dont je ne maîtrise pas e sujet, d'autre part ;
    3. les propositions intéressantes, pour finir.

    Au final, ce projet politique ne me paraît pas être un choix d'avenir, et parfois même me paraît menacer gravement notre démocratie dans ses principes fondateurs. Et je veux bien en débattre...

    Le 7 mai, je fais donc le choix de ne pas voter pour Macron, mais de voter contre Le Pen (dont le programme m'importe peu tant l'essence même de ce parti m'insupporte). Etant entendu que pour voter contre Le Pen, je n'utiliserais pas le vote blanc au risque de produire l'inverse de mon intention. La nuance est subtile, je vous l'accorde... mais elle est importante !

    Propositions inadaptées, inquiétantes, ou dangereuses

    ADMINISTRATION PUBLIQUE

    60 milliards d'économie : impossible ! La situation n'est déjà plus tenable dans les services publics. Les usagers sont les 1er concernés : accessibilité en perte de vitesse notamment, retard. Il y a un risque de privatisation des services publics, avec le coût déporté sur des organisations privées (tarification injuste), et seuls pourront bénéficier de l'offre ceux qui ont les moyens de payer.

    AGRICULTURE

    Aucune norme nationale ajoutée en plus aux normes européennes, en matière de pêche et d'agriculture : cette proposition conduit à accepter sans réserve le cadre européen sur notre alimentation. Le risque est majeur en terme de dégradation de la qualité sanitaire de nos aliments (ne seront plus protégés par des règles nationales). De même, cette proposition pourrait accentuer la mondialisation des marchés sur les produits alimentaires, et donc renforcer la destruction du monde paysan et des petites exploitations agricoles.

    CULTURE, ASSOCIATIF

    Création d'un Pass'culture de 500 euros pour les 18 ans : c'est une approche consumériste de la culture. Il faut lui préférer une approche émancipatrice et collective (voir participative). C'est pour cela qu'investir dans le soutien aux projets culturels est une priorité, et un enjeu fondamental de nos civilisations.

    Création d'une agence dite " accélérateur d'association " pour développer des associations utiles : cette agence serait-elle en charge de décider de la création d'une association ou pas ? Nous pouvons nous en inquiéter, au moins à titre indirect en aidant uniquement dans un cadre définit à l'avance. C'est une entrave à la liberté de créer des associations, et aux diversités culturelles, caritatives, sociales et sportives.

    DEMOCRATIE

    Interdiction cumul de 3 mandats identiques successifs : cette proposition est trop timide devant les enjeux de défiance entre les citoyens et les politiques ; il faut interdire tous les cumuls simultanés de mandat, et limiter au cumul de 2 mandats identiques successifs.

    Présentation, par le président, tous les ans, devant le Congrès, de son bilan : proposition intéressante mais qui évite d'évoquer le vrai sujet : le seul outil de contre pouvoir qui est le droit de révoquer un élu.

    Réduction du nombre de parlementaires : certes, une réduction peut porter des vertus en matière d'économie sur la dépense publique... cela ne doit pas être négligé. Mais réduire le nombre de parlementaires est moins important que l'introduction de citoyens dans le processus parlementaire. Pour consolider la démocratie, Nouvelle Donne propose une assemblée composée de citoyens tirés au sort. Et ne perdons pas de vue que moins de parlementaires, c'est moins d'idées contradictoires, moins de débats... donc peut-être plus de contrôle.

    Généralisation de la procédure d'urgence pour l'examen des textes législatifs : il faut parfois utile de laisser le temps au temps, pour un débat serein, des échanges de qualité, et une décision partagée et adaptée.

    Permettre la modification des règles de droit en Outre-Mer : les départements et territoires français doivent connaître le même cadre réglementaire, les mêmes droits et devoirs, qu'ils soient en métropole ou pas. C'est un principe simple d'égalité. Cette proposition, en l'état, peut apparaître comme une parade afin d'éviter un sujet plus complexe : l'indépendance de ces territoires (?).

    DIPLOMATIE, ARMEE

    Stratégie de maintien de la paix et de lutte contre le terrorisme : belle proposition dans sa formulation. Mais on peut craindre qu'elle soit le spectre d'un pouvoir interventionniste. Ce serait ajouter de la défiance internationale et enchérir sur les risques de conflits.

    Augmentation des moyens de l'armée à hauteur de 2% du PIB : si l'armée doit bénéficier de moyens modernes, il n'en demeure pas moins que cette proposition tend à confirmer une volonté affichée d'intervention extérieure (cf. précédent).

    ECONOMIE, INDUSTRIE

    Création d'une prime de 15.000 euros sur 3 ans pour toute entreprise qui recrute un CDI issu de quartier prioritaire : proposition alléchante ! Mais c'est une mesure qui produit de la discrimination positive, et qui donc accentue la défiance entre les uns et les autres. De plus, elle ne traite pas la cause qui est le déficit d'emplois. Nouvelle Donne fait des propositions novatrices en la matière : réduction du temps de travail, revenu universel d'existence, allocation pour réduction du salaire en baisse de production (chômage ponctuel). ATD Quart Monde propose aussi un dispositif pertinent sous l'intitulé " Territoire 0 chômeur longue durée ".

    ECOLOGIE, BIODIVERSITE

    50% des produits proposés en cantines scolaires et restaurants d'entreprise seront bio ou circuits courts d'ici 2022 : c'est une proposition alibi, c'est-à-dire qu'elle permet d'introduire une pointe d'écologie dans le programme, sans vraie ambition de transition. L'objectif est bien trop limité au regard des enjeux sanitaires et économiques. Il faut tendre vers le 100% bio (permaculture , raisonnée) et en circuits courts... et il faut le faire vite. C'est déjà le cas dans nombreux établissements pilotes, avec un retour sur investissement très attractif. Pourquoi ne pas généraliser ?

    Prime de 1000 euros pour rempalcement de son vieux véhicule pour un neuf ou d'occasion récente : c'est une prime en faveur de l'industrie automobile. Ce n'est pas la solution pour l'environnement et pour aider les particuliers. L'effort pourrait être porté sur un changement radical en faveur des mobilités propres pour assainir et de dépolluer nos déplacements (transports doux, actifs, en commun).

    Création d'un marché unique de l'énergie en Europe, avec prix plancher du carbone : Non ! Il faut viser l'autonomie des territoires en énergie, la résilience, pour passer à la vraie transition énergétique. Cette proposition va encore favoriser les concentrations et grands groupes énergétiques, au profit de quelques uns, mais pas du climat. Le carbone, c'est fini !

    EUROPE

    Binôme France / Allemagne pour piloter la défense européenne, via un fonds de défense et un quartier général européen permanent : si la question d'une défense transnationale (européenne) est intéressante, elle ne peut reposer que sur 2 des 27 pays de l'union européenne. C'est aux représentants du peuple, donc le Parlement européen d'être décideur, dans la mesure où ce Parlement aurait vraiment autorité (supprimer la commission européenne ?).

    FISCALITE

    Baisse de l'impôt sur les sociétés de 33,3 % à 25 % : cette proposition favorise l'entreprise... qu'en est-il des particuliers ? Une fiscalité juste doit avoir pour assiette toutes les richesses produites. C'est un facteur clé de l'égalité.

    Alourdissement des sanctions contre la fraude fiscale : c'est une bonne chose, mais très insuffisant ; il faut prévenir la fraude et l'éviter à la source ; de même, il faut donner les moyens de faire du contrôle.

    Exonération de la taxe d'habitation pour les français des classes populaires et moyennes : cette proposition est encore une mesure de discrimination positive qui crée de la défiance entre les uns et les autres. Il faut une fiscalité juste et égalitaire.

    JUSTICE SOCIALE, EGALITE, LOGEMENT, LAICITE

    Testing sur le respect de l'égalité femmes / hommes dans les entreprises : le seul testing est très insuffisant ; il faut des sanctions importantes et exemplaires, de même qu'un corps de contrôle agrémenté. Le testing, ce n'est que de la communication.

    PROTECTION SOCIALE
     
    Réduction des cotisations sociales des salariées, des indépendants et des fonctionnaires : cette proposition présente un impacte immédiat qui fait plaisir : un salaire net mensuel valorisé... mais ce qu'il faut bien voir, c'est que derrière il faudra payer bien plus cher les mutuelles santé et complémentaires ; il faudra payer plus ses soins. C'est donc le salaire différé qu'est la Sécurité Sociale qui va massivement diminuée. Il est certain qu'au final, ce ne sont pas les citoyens qui vont faire des économies, mais bien les complémentaires privées qui vont faire du profit.

    Réduction des cotisations sociale des entrepreneurs : idem précédent.

    Baisse des cotisations patronales de 6 points (10 points au niveau du SMIC) en remplacement du CICE : idem précédent.

    Transformation du CICE en allégement de charge pérenne : idem précédent.

    Suppression du RSI : suppression pour quoi d'autre ? transférer le périmètre à un organisme privé d'assurance, dont la prime mensuelle ne sera plus solidaire et juste puisque plus basée sur les revenus, mais sur le coût du contrat (donc plus vous êtes malades, plus vous êtes vieux, plus votre métier est risqué, plus vous payez cher !). Le problème du RSI, c'est qu'il a été créé de façon précipitée sans outil et qu'il doit coopérer avec de multiples organismes avec tous des systèmes d'information différents et parfois difficilement compatibles.

    Tous les " Smicards " bénéficiant d'une prime d'activité (PPA) toucheront l'équivalent d'un 13è mois soit 100 euros nets / mois : mesure populaire car elle promet un salaire revalorisé... mais c'est une proposition encore injuste vis-à-vis de tous ceux qui seront eclus du dispositif. La vraie révolution pour une meilleure justice sociale, c'est le revenu universel d'existence proposé par Nouvelle Donne. En l'état, la proposition va encore accentuer la défiance vis-à-vis des personnes précarisées.

    Rétablissement des exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires : cette proposition prend en otage la Sécurité Sociale qui se voit, de fait, privée de certaines ressources. De plus, à l'heure de la diminution de la quantité de travail, il faut viser la réduction du temps de travail pour chacun et pas l'augmentation en heures supplémentaires. C'est le sens des propositions de Nouvelle Donne.

    Suspension des allocations chômages en cas de refus d'offres raisonnables ou de recherches insuffisantes : cette mesure est non seulement irréaliste, mais impensable humainement sauf à négocier en amont avec l'allocataire lui-même les frontières maximum du raisonnable. Un dispositif tel que proposé par ATD Quart Monde (Terrioire Zéro chômeur longue durée) est bien plus adapté et favorable à la cohésion sociale.

    Maintien du niveau des pensions de retraite : la précarité des retraités est réelle dans beaucoup de cas. Le revenu universel d'existence est une solution innovante et surtout plus égalitaire. Il pourrait être de 1200 euros minimum en situation de retraite, et remplacerait la retraite de base tel que le propose Nouvelle Donne.

    Suspension des prestations en cas de fraude sociale : la protection sociale est un droit fondamentale ; nous ne pouvons pas la supprimer... En revanche, les sanctions doivent être exemplaires et proportionnées à l'ampleur de la fraude.

    Création d'une prime de 15.000 euros sur 3 ans pour toute entreprise qui recrute un CDI issu de quartier prioritaire : cette proposition est encore une discrimination positive qui accentue la défiance et ne traite pas la cause. En la matière, une politique urbaine plus ambitieuse est de nature à favoriser la mixité sociale, en même temps que des mesures pour lutter contre le chômage : réduction du temps de travail proposée par Nouvelle Donne, dispositif d'ATD Quart Monde " Territoire Zéro chômeur longue durée ".

    Prise en charge à 100% des lunettes et prothèses auditives et dentaires d'ici 2022 en lien avec les mutuelles : c'est un leurre, car seule une prise en charge à 100% par le régime de base peut garantir un meilleur accès aux soins à tous. Cette proposition va conduire à une hausse importantes des primes mensuelles de complémentaires santé. Ce sont ceux qui pourront payer ces primes exorbitantes qui bénéficieront d'une couverture maximale, et donc les autres seront exclus (inégalités de santé).

    Après 5 ans de rémission, suppression du signalement de maladie (droit à l'oubli) à et extension de ce droit à d'autres maladies que le cancer et l'hépatite C : proposition trop timide... le vrai courage serait de porter la suppression pur et simple du signalment en cas de maladie. C'est ça l'égalité d'accès aux assurances.

    Propositions douteuses, imprécises, floues

    ADMINISTRATION PUBLIQUE

    Ouverture des services publics et assimilés en soirée et le samedi : est-ce vraiment utile ? quel sera le volume de recrutements pour permettre cette évolution, sans changement du temps de travail ?

    Donner au préfet la capacité d'adapter l'organisation de l'Etat aux besoins de la région, du département : risque d'inégalités ?

    AGRICULTURE

    Soutenir les organisations de producteurs dans leur négociation avec les industriels et faire évoluer le droit européen de la concurrence : à préciser ?

    Plan de 5 milliards pour la transition agricole : adaptation aux normes environnementales et de bien-être animal... : à préciser car rien sur l'agriculutre raisonnée et/ou biologique ! C'est pourtant un enjeu pour maintenir le monde paysan et les exploitations en local, et préserver notre santé par l'alimentation.

    CULTURE, ASSOCIATIF

    Nous ouvrirons les bibliothèques le week-end et en soirée : quelle est l'utilité ?

    DEMOCRATIE

    Nouvelle définition du dialogue sociale : principes fondamentaux dans la loi, le reste dans accord d'entreprise : préciser le cadre exact ?

    Conventions de citoyens européennes pour redonner un sens au projet européen : cela risque d'être de l'instrumentalisation. En matière de démocratie européenne, il faut rénover les institutions pour avoir un Parlement européen qui décide vraiment de l'avenir en commun. Notre Europe doit tendre vers un système de type " fédération ", en laissant une large autonomie au local et en investssant sur les questions transnationales.

    Rénovation du fonctionnement parlementaire, avec moins de temps pour légiférer et plus de temps pour évaluer : cette proposition porte le risque de voir le gouvernement omnipotent pour la production des normes. Malgré l'évaluation, le Parlement n'a aucun moyen de révoquer le dit gouvernement. C'est ce point qui doit être proposé pour une vraie démocratie.

    Réduction du millefeuille administratif, avec suppression d'1/4 des départements si agglo correspondante : la réforme territoriale doit porter globalement sur des notions de bassins de vie et de pôles d'attractivité. Des principes cadres en la matière peuvent être débattus par les citoyens eux-mêmes.

    DIPLOMATIE, ARMEE

    Nouvelle politique en Afrique, où la paix et l'esprit d'entreprise construiront l'avenir : à préciser ?

    ECOLOGIE, BIODIVERSITE

    Plan d'investissement de 50 milliards pour transition écologique et révolution numérique : à préciser ?

    Combattre les perturbateurs endocriniens : à préciser ?

    Leader mondial de la recherche sur la transition écologique : à préciser ?

    Réforme radicale de la politique de transport (moderniser les réseaux existants, développer de nouveau service) : en creux, c'est l'uberisation qui se confirme ? Il faut une politique radicale oui, mais sur les transports propres ! Ce n'est pas le cas de cette proposition.

    ECONOMIE, INDUSTRIE

    Création d'une banque de données numériques pour développement de nouveaux services : uberisation ?

    Imposer les grands groupes de l'internet pour le chiffre d'affaire réalisé en France : et les autres groupes ?

    Contrôle des investissements étrangers sur les secteurs stratégiques : c'est-à-dire ?

    Défense de l'intégrité du marché européen dans le cadre du BREXIT : c'est-à-dire ?

    Création d'un marché unique du numérique en Europe : c'est-à-dire ? pour faire quoi et comment ?

    Accentuation de la couverture en haut débit et fibre sur le territoire : oui pour une couverture renforcée par la fibre, non pour le haut débit mobile avec tous les risques relatifs aux ondes.

    EDUCATION, FORMATION

    Remettre la transmission des savoirs fondamentaux, de notre culture, et de nos valeurs au coeur du projet de notre école et de nos universités : à préciser ?

    Plan inédit pour la formation et la qualification des plus fragiles : à préciser ?

    Nous formerons 1 millions de jeunes et 1 millions de demandeurs d'emploi : à préciser ?

    Développement des filières de pré-apprentissage et en alternance : à préciser ?

    Donner la priorité à l'école primaire : à préciser ?

    Interdiction des téléphones portables dans les écoles et les collèges : quel est le sens de cette proposition ?

    Plus d'autonomie aux équipes éducatives, qui seront formées et évaluées en conséquence : à préciser ?

    Rétablissement des parcours bi-langues au collège : à préciser ?

    Modernisation du baccalauréat, avec 4 matières à l'examen et le reste en contrôle continu : à préciser ?

    Renforcement (encore ?) de l'autonomie des universités : à préciser ?

    Publication des résultats des universités en termes de débouchés et salaires sur 3 dernières années : la notion de salaire veut-elle dire quelques chose ?

    FISCALITE

    Création d'un prélèvement unique sur les revenus du capital, de l'ordre de 30% : à préciser ?

    Exemplarité de la France en matière de lutte contre les arrangements fiscaux Etats - Entreprises : comment ?

    JUSTICE

    Garantir l'indépendance de l'autorité judiciaire : comment ?

    Toute peine prononcée sera exécutée : heureusement, mais avec quels moyens ?

    Construction de 15.000 nouvelles places de prison : ce n'est pas la seule solution adaptée.

    Création du droit à l'erreur permettant à un justiciable de na pas payer des pénalités sous réserve de faire valoir ce droit : comment ?

    Création d'un tribunal de 1ère instance dans chaque département, guichet unique (aucune fermeture de site) : n'est-ce pas encore une forme de concentration / rationalisation, avec risque de perte en qualité de service ?

    Raccourcissement des délais de procédures de - de 4.000 euros, avec procédure totalement dématérialisée : la réduction du délai est un principe très intéressant... pour le reste, c'est à préciser ?

    JUSTICE SOCIALE, EGALITE, LOGEMENT, LAICITE

    Grande cause nationale : l'égalité femmes / hommes : à préciser ?

    Transparence sur l'attribution des logements sociaux, sur la base de critères objectifs ; à préciser ?

    Poser la maîtrise du français comme critère clés de la nationalité française : l'idée m'intéresse... mais dépend du niveau raisonnable exigé et des moyens mis en place pour le favoriser ? En effet, les subventions pour les associations contre d'illettrisme sont en baisse. Il faut aussi laisser du temps pour l'apprentissage.

    Contrôles aléatoires en matière de discrimination à l'accès à l'emploi et au logement : et après le contrôle ? et qui fait le contrôle ? C'est une proposition alibi !

    Accélération de la construction de nouveaux logements pour baisser les prix du marché : plutôt favorable, mais ne serait-il pas opportun de mettre la rénovation / réhabilitation de l'existant au coeur du sujet ?

    PROTECTION SOCIALE

    Simplifier le droit, réformer l'assurance chômage pour en faire un droit universel : à préciser ?

    Augmentation de 100 euros / mois du minimum vieillesse : intéressant, mais insuffisant... le revenu universel d'existence proposé par Nouvelle Donne est plus global et permet une meilleure rémunération.

    Augmentation de 100 euros / mois de l'AAH : intéressant, mais insuffisant... le revenu universel d'existence proposé par Nouvelle Donne est plus global et permet une meilleure rémunération.

    Versement social unique, au maximum 1 trimestre après constatation des revenus : à préciser ?

    5 milliards d'euros pour l'hôpital et la médecine de ville à préciser ?

    SECURITE INTERIEURE

    Création d'une police de sécurité quotidienne : c'est quoi, ça fait quoi, c'est piloté par qui, c'est armé ou pas ?

    Nouveau pouvoir aux policiers et gendarmes : interdiction de fréquentation de quartier pour délinquant ?

    Examen en moins de 6 mois des demandes d'asile, recours compris : le principe de rapidité paraît très intéressant, mais ce n'est pas le seul volet du problème ?

    Propositions intéressantes

    ADMINISTRATION PUBLIQUE

    Dématérialisation intégrale des démarches relatives aux documents officiels (CI, passeport,...) : très bien si sécurisé ; gain de temps, déplacements évités.

    Affichage des résultats en qualité de service rendu, dans tous les services publics et assimilés : bien... reste à définir des objectifs pertinents et se doter d'outils de contrôle fiables et communs.

    DEMOCRATIE

    Interdiction pour les parlementaires d'exercer des activités de conseil : très bien.

    Soumettre toutes les indemnité à l'impôt : très bien.

    Interdiction de toute embauche par un élu d'un membre de sa famille : très bien.

    Interdiction de se présenter à une élection si casier judiciaire non vierge : très bien.

    Développement de l'évaluation par les citoyens du travail parlementaire : ok, mais pour faire quoi et avec quels moyens ? Il ne faudrait pas que la démarche soit classée sans suite...

    Encouragement pour développer les budgets participatifs des communes : très bien, mais comment (incitation) ?

    ECOLOGIE, BIODIVERSITE

    Rénovation de 1 million de logements mal isolés d'ici 2022, en priorité ceux des propriétaires modestes : reste à définir la notion de " modeste ", et l'étendue de la rénovation proposée ?

    Création d'une agence française pour la biodiversité en Outre-Mer : quelles missions ?

    EDUCATION, FORMATION

    Limiter à 12 places les classes en ZEP pour CP et CE1 : mais comment cela va s'équilibrer avec les autres classes si pas de recrutements de plus d'enseignants ? D'autres classes vont voir leur effectif augmenter ?

    200.000 étudiants en Erasmus chaque année, et extension aux apprentis : oui.

    Accès à une auxiliaire de vie à tous les enfants handicapés, et reconnaissance des AVS par salaire décent et emploi stable : très bien.

    EUROPE

    Budget de la zone euro voté par le parlement européen et exécuté par 1 ministre européen de l'économie et des finances : oui à un système de type " fédération ", avec décision par représentants du peuple pour tout ce qui touche aux sujets transnationaux (pas que les finances).

    ECONOMIE, INDUSTRIE

    Fonds de 10 milliards issus des actions des entreprises pour financer l'industrie du future : reste à définir ce qu'est l'industrie du futur (propre pour la santé, écologique pour l'environnement, responsable pour l'humanité).

    Privilégier les marchés publics européens aux entreprises réalisant 50% de leur activité minimum en Europe : il serait intéressant d'aller plus loin, avec l'extension aux marchés publics nationaux et locaux, et une granularité qui suit en entonnoir.

    JUSTICE SOCIALE, EGALITE, LOGEMENT, LAICITE

    Construction de 80.000 logements pour les jeunes : à préciser quand même...

    Développer la connaissance des différentes religions et sur le fait religieux par un enseignement à l'école : c'est quand j'apprends à connaître l'autre que j'apprends à le respecter.

    Ne pas étendre l'interdiction du voile à l'université : ok avec ça.

    Malus dans le financement publique pour les formations politiques ne respectant par la parité dans la représentation : à préciser quand même...

    OUTRE-MER

    200.000 billets d'avions à prix aidé, pour les étudiants et entrepreneurs entre Outre-Mer et hexagone.

    PROTECTION SOCIALE

    Ouverture du droit à l'assurance chômage y compris aux personnes qui démissionnent dans la limite d'une fois tous les 5 ans... : cette mesure est intéressante pour redonner du pouvoir aux salariés dans le choix de leurs employeurs ; à l'heure où les burn out explosent et ou la responsabilité des patrons est parfois incertaine, cette proposition peut permettre de sécuriser un choix de bien-être plutôt que de subir un emploi.

    Doublement des plafonds pour le régime fiscal micro-social et généralisation à tous les artisans commerçants : peut permettre de pérenniser l'entrepreneuriat au regard de l'activité réelle, en réduisant les inégalités entre les statuts de l'entrepreunariat.

    Création d'un bonus-malus sur l'assurance chômage lié à la précarisation du travail, c'est-à-dire augmentation de cotisations si contrats courts, réduction de cotisations si contrats longs. Reste à définir les seuils de variation et les délais des contrats, mais l'idée est intéressante.

    Universalisation de l'assurance chômage à tous, artisan, commerçants, indépendants, agriculteurs... : mais il faut préciser comment cette mesure sera financée ? nouvelle cotisation ? privatisation du risque ?

    Site internet de sécurisation juridique pour les TPE et PME :  idéal, même si l'expérience de la complexité du droit sociale  paraît limiter fortement cette ambition.

    Universalisation de la retraite en une retraite unique pour tous, chaque euro cotisé ouvrant droit à même pension pour tous : cela va dans le sens d'une Sécu universelle plus égalitaire. Cela revient presque à mettre en place, pour cette cible, le revenu universel d'existence proposé par Nouvelle Donne (1200 euros en remplacement de la retraite de base).

    Maintien en l'état de l'âge du départ à la retraite : pas de remarque particulière.

    Redéfinir au niveau européen les règles du travail détaché pour mettre fin à toute concurrence déloyal : oui, ça va dans le bon sens... si la décision est issue du Parlement c'est-à-dire des représentants du peuple européen, non pas de la commission.

    Création d'un service sanitaire conduisant 40.000 étudiants en santé à consacrer 3 mois en actions de prévention dans écoles et entreprises : intéressant ; à préciser quand même.

    Doublement du nombre de maison de santé : très bien.

    Suppression du régime spéciale de retraite parlementaire, pour rattachement au régime général : très bien, va dans le sens d'une Sécu universelle.

    SECURITE INTERIEURE

    Recrutement de 10.000 policiers et gendarmes supplémentaires et renforcement des services de renseignement : oui, ça va dans le bon sens.

    Amendes immédiates et dissuasives pour les incivilités : oui, ça va dans le bon sens.

    Confirmer la cyberdéfense et cybersécurité comme des priorités : oui, ça va dans le bon sens. Mais attention, pas de régression des droits sur le net donc abrogation de la loi sur le renseignement.

    Création d'un état major de la sécurité intérieure : oui, ça va dans le bon sens.

    Création d'une force de 5.000 gardes frontières européens : oui, ça va dans le bon sens... si cela ne remet pas en cause le principe de solidarité avec les peuples du monde et l'arrivée de réfugiés politiques, écologiques et économiques.

    Démantèlement des associations prêchant l'apologie du terrorisme : oui.

     

    Google Bookmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :