• Mobilisation citoyenne et utopie politique... 40 ans à ne rien faire ? Et demain ?

    Mobilisation citoyenne et utopie politique... 40 ans à ne rien faire ? Et demain ? 

    Réflexion personnelle à partir des références suivantes :

    (1) MOATTI Alexandre. René DUMONT : les quarante ans d'une utopie. www.laviedesidees.fr, 11 juillet 2014. 
    (2) GEORGE Susan, co-fondatrice du mouvement ATTAC (propos recueills par REMY Vincent). La mobilisation contre le traité transatlantique est difficile à cause du secret. Télérama n° 3364 
    (3) RODRIK Dani (professeur de sciences sociales à l'institut d'études avancées de Princeton). The globalization paradox : democracy and the future of the world economy. www.project-syndicate.org 

    Mobilisation citoyenne et utopie politique...

    40 ans à ne rien faire ? Et demain ?


    Jouer l'avenir de l'humanité sur des paris politiques ?

    Commençons par Alexandre MOATTI (1) qui nous rappelle la pensée de René DUMONT dans un article publié sur www.laviedesidées.fr. Nous ne discuterons pas ici des idées controversées de René DUMONT, notamment à propos de la Chine de Mao ou du surpeuplement de la planète. Non, c'est plutôt à cette utopie politique que nous nous intéressons ici : " des utopies relativement rationnelles ". Et de poser cette question : est-ce que le job du politique, ce ne serait justement pas d'avoir de l'utopie, et de la traduire en politique concrète ?

    Et force est de constater que René DUMONT en avait de l'utopie ; cette phrase résonne d'ailleurs aujourd'hui avec l'écho d'une résignation monstrueuse des politiciens de notre décennie : " Avons-nous le droit de jouer sur des paris l'avenir de l'humanité ? [...] Il s'agit de savoir d'abord quand la majorité de l'opinion mondiale aura réellement pris conscience de la gravité des dangers qui menacent notre planète. "

    D'accord... me direz-vous ! Mais en pratique ? Et bien, René DUMONT était déjà engagé en 1974 contre le réchauffement climatique et les énergies fossiles, pour des média indépendants qui éveillent les conscienses sur les vérités de notre civilisation (plus qu'ils ne les occupent avec les frasques d'une bourgeoisie moderne), contre l'obsolescence programmée de nos produits manufacturés... et enfin pour la protection des biens communs de l'humanité.

    Une mobilisation toujours difficile, 40 ans après, à cause du secret

    Et pourtant, la question de ce pari reste d'actualité près de 40 ans après... Prenons l'exemple du projet de TAFTA (transatlantic trade and investissment partnership) qui est en cours de négociation actuellement entre les Etats-Unis et l'Union Européenne. Si cet accord devait voir le jour, toutes les normes actuelles en Europe (qui ne sont déjà pas totalement responsables et durables) pour la protection de notre environnement, et de notre alimentation saine et de qualité seraient balayées...

    Susan GEORGE revendique (2) que : " Ce projet est pourri dans tous les domaines, et il ne faut pas s'asseoir à cette table, accepter que les entreprises fassent notre législation et privatisent le juridique. Des gens sont morts pour qu'on ait des institutions judiciaires indépendantes, ils ne sont pas morts pour qu'on ait des juges privés payés 3.000 dollars par jour, et des compensations juteuses payées par les citoyens contribuables. "

    Nous sommes donc bien loin d'une utopie politique pour l'humanité... et le secret n'est toujours pas levé par un travail journalistique d'investigation. Le " mainstream " libéral se poursuit sans vergogne, l'attention des média était encore récemment focalisée sur les enjeux d'une victoire en coupe du monde, et la responsabilité de nos politiciens européens posent question dans ce contexte.

    Reste aux citoyens à reprendre la mains ! Ce que confirme Susan GEORGE : " Aujourd'hui, les lobbies font tout pour diminuer la conscience des citoyens. Etre au courant de tout ce que les multinationales développent de nocif pour l'humanité et l'environnement demande un temps énorme. Beaucoup de gens sont désespérés mais n'ont pas l'énergie d'être furieux. Nous essayons de les rendre un peu furieux. "

    La mobilisation citoyenne comme issue ?

    Oui, mais pas que... Dani RODRIK (3) nous livre ici un point de vue inquiétant mais réaliste. " La démocratie est loin d'être parfaite. Aujourd'hui, les gouvernements démocratiques manquent d'efficacité et leur futur est des plus incertains. " Car c'est bien l'équilibre entre une nécessaire majorité et le respect permanent des droits des minorités qui n'est pas garanti. L'équilibre des pouvoirs, notamment ceux des citoyens, est bafoué alors que c'est un pilier d'un système démocratique représentatif.

    Ce n'est donc pas tant l'existence (ou pas) de démocratie participative qui est en jeu, mais la rénovation du système démocratique lui-même et de son fonctionnement représentatif à bout de souffle. " Si l'on veut que la démocratie ait un avenir, il faut la repenser. ", poursuit Dani RORIK. Un système qui doit faire une large place à la culture du compromis, au respect mutuel et à l'information indépendante.

    Pour conclure...

    L'engagement citoyen et politique (au sens noble du terme) est nécessaire, au-delà des grandes causes ciblées. Il faut faire politique et agir citoyen ! Et sans nul doute qu'une révision constitutionnelle d'envergure, par les citoyens, serait un acte premier important pour rebâtir la confiance et la pérennité dans nos démocraties. Pour une 6ème république en France, pour une vraie union démocratique en Europe... Avis aux amateurs : nous pouvons le faire ! D'autres l'ont fait ! Ce n'est pas de l'utopie !

    (c) Gaël Drillon

    * * * * * 

    Références :

    (1) MOATTI Alexandre. René DUMONT : les quarante ans d'une utopie. www.laviedesidees.fr, 11 juillet 2014.
    (2) GEORGE Susan, co-fondatrice du mouvement ATTAC (propos recueills par REMY Vincent). La mobilisation contre le traité transatlantique est difficile à cause du secret. Télérama n° 3364
    (3) RODRIK Dani (professeur de sciences sociales à l'institut d'études avancées de Princeton). The globalization paradox : democracy and the future of the world economy. www.project-syndicate.org 

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :