• Les somnambules se rendorment...

    07 JUIN 2014 |  PAR EDGAR MORIN
     
    Après avoir appelé au réveil des consciences, Edgar MORIN s'alarme devant les somnambules qui se rendorment. Le texte est court, évident, d'une rare poésie politique, d'un civisme avéré, d'une émotion palpable... Encore une fois, je me retrouve intégralement dans ce dire, et j'espère pouvoir, par mon engagement local, casser cette spirale politicienne et élitiste qui nous éloigne tous de notre humanité.
     
    En hommage à ce grand Monsieur, Edgar MORIN, je fais le choix de promouvoir ce texte via mon blog, en espérant qu'un nombre important de personnes pourront lire ces mots, et percevront l'urgence de changer de modèle, l'impératif d'un retour à une politique humaniste et à une démocratie citoyenne réelle.
     
    Réveillons les consciences, reprenons la main sur notre devenir et bâtissons une civilisation durable dans la paix. Un voeu ? Non : un projet qu'il faut maintenant engager à tous les niveaux !
     
    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
     
     

    Lire l'intégralité du texte d'Edgar MORIN sur son blog Médiapart :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/edgar-morin/070614/les-somnambules-se-rendorment

    - - - - - - - - - - 

    Extraits :

    #
     
    [...]
     
    Ils n’ont pas su voir le vide de leur pensée politique, désormais à la remorque des dogmes pseudo-scientifiques du néo-libéralisme économique, s’accrochant aux mots gris-gris de croissance et de compétitivité.
     
    Ils n’ont pas réfléchi sur les angoisses de plus en plus corrosives suscitées par les incertitudes et menaces du présent, la crise économique s’insérant dans une crise de civilisation, la perte d’un espoir dans le futur.
     
    [...]
     
    Eloignés du peuple, le peuple s’est éloigné d’eux.
     
    [...]
     
    Ils ont vécu pensé et agi dans les mondes clos de l’énarchie, de la technocratie, de l’éconocratie, de la fricocratie.
     
    [...]
     
    Ils ont fermé les yeux sur la domination insolente de la finance qui a réussi à noyauter les états-majors politiques y compris dans le gouvernement PS.
     
    Ils n’ont pas vu la progression d’un vichysme rampant, issu d’une deuxième France qui fut monarchiste, antidreyfusarde, anti-laïque, xénophobe, antisémite, raciste, toujours dans l’opposition jusqu’à l’effondrement national de 1940, décomposée en 1944, aujourd’hui recomposée dans le dépérissement républicain et la crise de notre temps.
     
    Ils ont toujours voulu croire que le Front national resterait figé au dessous de 20% alors qu’il devenait de plus en plus visible
     
    [...]
     
    Y a-t-il eu victoire du parti des abstentionnistes, désormais majoritaires ? Y a-t-il eu victoire du Front National ? L’un et l’autre ? L’un dans l’autre ? En tout cas défaite pour la République, défaite pour la démocratie, faillite pour le Parti socialiste.
     
    Il y eut un somnambulisme d’avant-guerre qui, un moment réveillé par la stupeur de l’accession de Hitler au pouvoir dans le cadre de la démocratie de Weimar, se réassoupit et chemina dans l’inconscience jusqu’à la tragédie de 1940.
     
    [...]
     
    Ne sommes nous pas en train de suivre somnambuliquement de nouveaux somnambules, en attendant de nouveaux désastres ?
     
    Le mal du XXème siècle s’est annoncé en 1914. Le mal du XXIème siècle s’annonce dans l’accumulation des nuages noirs, les déferlements de forces obscures, l’aveuglement au jour le jour.
     
    [...]
     
    Il est temps que s’expriment les Voix qui indiqueront la Voie de salut.
     
    #
     
    Edgar MORIN

     

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :