• L'état social de l'Europe. Inventeur de démocratie.

    L'état social de l'Europe. Inventeur de démocratie.

    Observatoire du dialogue et de l'intelligence sociale.

    CHANTARAUD Jean-François (Dir.). L'état social de l'Europe. Inventeur de démocratie. Observatoire du dialogue et de l'intelligence sociale. Editions de la Documentation française. Janvier 2014.

    Préface de José Manuel BARROSO, Président de la Commission européenne

    Fiche de lecture proposée par Gaël DRILLON.

    L'ODIS (Observatoire du Dialogue et de l'Intelligence Sociale) publie un épais rapport sur l'état social de l'Europe, et nous invite à réinventer nos démocraties et l'Europe citoyenne. A l'aube des élections européennes de 2014, cette recherche vient judicieusement éclairer nos inquiétudes vis-à-vis d'une démocratie représentative en panne, et nos doutes en face d'une démocratie participative qui patine. Reste à ne pas se laisser décourager par les quelques 438 pages et centaines de données statistiques...

    L'ODIS (Observatoire du Dialogue et de l'Intelligence Sociale) publie un épais rapport sur l'état social de l'Europe, et nous invite à réinventer nos démocraties et l'Europe citoyenne. A l'aube des élections européennes de 2014, cette recherche vient judicieusement éclairer nos inquiétudes vis-à-vis d'une démocratie représentative en panne, et nos doutes en face d'une démocratie participative qui patine. Reste à ne pas se laisser décourager par les quelques 438 pages et centaines de données statistiques...

    Le point de départ est l'analyse croisée, pour les pays européens, des niveaux de performance (bien faire ensemble) et de lien social (bien vivre ensemble). Cette observation s'appuie sur les indices de développement de l'intelligence sociale (IDIS), dont tous les détails sont livrés en fin de rapport. Ces travaux aboutissent à l'hypothèse suivante : c'est le mode de gouvernance qui induit le savoir être ensemble (capacité à se parler et se comprendre) et le savoir-faire (faculté collective à proposer et agir).

    La circulation de l'information est ici un élément fondamental pour permettre à chacun de trouver sa place au profit de tous, et faciliter l'ouverture à toutes les personnes, tous les faits et toutes les idées. Nous retrouvons ici quelques parallélismes avec les travaux de Sheryl ARNSTEIN relatifs à l'échelle de la participation citoyenne.

    Un bref détour par l'histoire et le survol de la genèse de nos systèmes d'information nous conduit de l'hypothèse ci-dessus au fait évident que chaque civilisation à besoin de RELIGOS (= valeurs partagées pour vivre ensemble), c'est-à-dire une grille de lecture commune de notre société et ses problèmes ou questions en suspend. En l’occurrence, les auteurs soulignent que la surabondance d'informations à l'ère de l'internet et des réseaux sociaux diversifie les grilles de lecture et complexifie les opportunités et possibilités de compréhension mutuelle. Le RELIGOS de l'an 2014 n'est plus ! Notre civilisation à perdu le sens commun. La réécriture d'un modèle de civilisation s'impose en Europe pour pérenniser un modèle sociétal durable, et agir à l'échelle planétaire face aux changements climatiques.

    Dans cette perspective, le vrai pouvoir n'est pas celui du contrôle de l'information, mais celui de la prise de recul, de l'analyse et de la décision qui fait sens pour l'intérêt général : la sémiocratie (= démocratie du sens). Les auteurs invitent ainsi à inventer la démocratie 3.0, dite démocratie citoyenne... après la démocratie version 1 (représentative) et les nouvelles pratiques à l'oeuvre actuellement (participative). " La finalité consiste à activer la part du citoyen responsable de toute la cité qui réside en chaque personne. Faire entrer la personne dans la complexité, dans la citoyenneté active, dans la responsabilité intellectuelle [...] à doter le corps social des repères communs et à élaborer les valeurs et priorités partagées qui doivent présider aux choix collectifs. "

    Cette démocratie citoyenne consiste à mettre en question les sujets de notre civilisation en associant le plus grand nombre, sans tabous, sans idées préconçues... selon une méthode de dialogue social fiable. Les auteurs nous livrent à ce propos deux propositions pratiques : le code du débat et le processus W.

    Code du débat : 1 - chercher à comprendre chacun ; 2 - N'omettre aucun argument ; 3 - Dissocier les faits des opinions ; 4 - Demander à chacun ses propositions ; 5 - Rechercher l'intérêt général ; 6 - Faire preuve d'ambition ; 7 - Croiser le possible et le souhaitable ; 8 - Chercher à ouvrir les esprits ; 9 - Soutenir les idées innovantes ; 10 - Etre responsable de toute la cité.

    Processus W : la participation est articulée autour de 5 phases... 1 - appel à contributions ; 2 - traitement des contributions ; 3 - réflexion collective sur les contributions ; 4 - recueil des réactions ; 5 - rapport global de décision.

    Ce rapport est donc, un peu, le [discours de la méthode] nouvelle formule, et un appel pressant pour lancer les états généraux de l'Europe selon ces modalités de dialogue social, autour de 18 grands thèmes structurants dont : l'Europe et la santé, l'Europe de l'énergie, l'Europe de l'environnement, l'Europe de la culture, l'Europe fiscale, l'Europe de l'éducation... Des états généraux non pas pour inventer une nouvelle civilisation, mais pour lui réinventer un sens du devenir commun.

    Et pour conclure sur ce rapport très riche, soulignons la proposition relative à la démocraticité d'une organisation, c'est-à-dire son niveau de démocratie. Cette démocraticité porte sur la quantité et la qualité de la démocratie à travers les processus de réflexion préalable à une décision, les processus de décisions eux-mêmes, et les processus de contrôle de l'application de ces décisions. C'est l'intégration des personnes, des faits, des expériences, des idées, des analyses, des croyances qui est observée au sein de ces processus.

    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :