• Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 : Choisir, c’est renoncer !

    Élections départementales des 22 et 29 mars 2015 : Choisir, c’est renoncer !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voter, c'est un devoir et notre responsabilité pour choisir l'avenir que nous partagerons sur le territoire !

    Mais renoncer au FN, à l'UMP - UDI - MODEM et au PS est incontournable pour renoncer à une politique sans lendemain. Choisir les valeurs de citoyenneté, d'humanisme et d'écologie politique, c'est mon appel pour les départementales de 2015, avec un soutien sans réserve aux candidats #NouvelleDonne.

    Élections départementales des 22 et 29 mars 2015
    Choisir, c’est renoncer !

    Les élections départementales se tiennent les 22 et 29 mars 2015. Ces élections sont importantes, car elles marquent la première brique d’une réforme des territoires précipitée. Mais plus encore parce que le département reste malgré tout l’échelon pertinent pour développer une politique de territoire globale, harmonieuse et cohérente. Il demeure aussi le premier maillon des dispositifs publics de solidarité en proximité.


    Il faut donc que chacun(e) se sente concerné(e) par ces élections, s’intéresse aux projets proposés par les candidats. Il faut voter ! Voter pour choisir son avenir, et ne pas abandonner à d’autres, en pratiquant l’abstention, une part importante de notre quotidien. Ce serait dangereux, car cela favoriserait la montée au pouvoir des mouvements d’extrême, comme cela a été le cas lors des législatives Allemandes par le passé, provoquant extermination, torture, massacre, et eugénisme à grande échelle en Europe dans les mois qui suivirent...


    Bien sûr, entre la théorie et la pratique, il y a un écart. Force est de constater que l’offre politique n’invite pas vraiment à se mobiliser pour voter. Les partis traditionnels n’inspirent plus la confiance, et ne portent plus, d’ailleurs, les mobilisations citoyennes, ni ne se mobilisent sur les vrais enjeux de nos civilisations faute d’intérêt. Parallèlement, la professionnalisation politique exacerbée de certaines « personnalités » accentue un éloignement entre nos nombreuses préoccupations et notre intérêt dans l’acte de choisir nos élus, et ne laisse pas la place aux simples citoyens porteurs d’alternatives, d’innovations et de changements.


    Pourtant, des initiatives existent. Le mouvement citoyen, humaniste et écologiste #NouvelleDonne présente des candidats pour ces départementales sur le canton d’Aubière – Pérignat – Romagnat, avec un vrai projet responsable et une éthique différente. J’appelle à soutenir cette candidature et plus globalement à voter pour tous les candidats de #NouvelleDonne dans les cantons. A Brassac-les-Mines aussi les citoyens se mobilisent : saluons leur courage et leur énergie !


    Mais ces listes sont encore trop peu nombreuses, et ne couvrent pas tous les territoires comme Beaumont... Parce que le passage à l’acte « DU » citoyen « A » la candidature à des responsabilités d’élu reste confronté à de nombreux freins. J’appelle pourtant tous les citoyens à ne pas se décourager, et à s’engager en politique dans les mouvements* alternatifs et citoyens. Sauver nos démocraties, c’est aussi un combat humanitaire qui doit nous rassembler !


    Concernant le canton de Beaumont – Ceyrat – Saint-Genès-Champanelle, que faire ? Voter, je l’ai dit... c’est essentiel pour que notre démocratie fonctionne et que nos souhaits d’avenir se traduisent en politique publique. Le vote, c’est notre droit mais surtout notre responsabilité. Pour autant, en ce qui me concerne personnellement, choisir sera renoncer pour ces élections départementales 2015 !


    J’appelle donc tous les Beaumontois à renoncer à la liste FN portée par Virginie BOUYOU et Ludovic TIRADON. Comme indiqué plus haut, il est dangereux de faire rentrer au pouvoir une idéologie sectaire, pour neersonne pas dire fasciste. L’histoire et ses horreurs doit nous permettre d’éviter de renouveler certaines erreurs. Barrer la route à la montée du FN dans nos institutions est une priorité républicaine.


    J’appelle aussi tous les Beaumontois à renoncer à la liste UMP-UDI-MODEM portée par Jean-Paul CUZIN et Anne-Marie PICARD. La solution libérale à l’œuvre dans notre société depuis plusieurs dizaines d’années à montrer ses limites. Les riches sont toujours plus riches ; les pauvres restent pauvres... et les classes moyennes basculent de plus en plus dans une précarité sévère, mais invisible au regard des dispositifs publics de solidarité. Une politique de droite est totalement inefficace face aux enjeux de notre civilisation en termes d’écologie, de fraternité, de justice sociale et de cohésion.


    J’appelle enfin tous les Beaumontois à renoncer aux listes socialistes PS (assumées ou masquées), et je parle plus particulièrement des listes de Dominique MOLLE et Éric EGLI, et de Josiane BESSET et Alain BROCHET. Les valeurs de gauche ont définitivement quitté le navire socialiste, et la renonciation à l’écologie politique par ce parti historique doit être sanctionnée par tous les citoyens qui se préoccupent de la Planète, de la santé, des richesses de la biodiversité..

    Votez les 22 et 29 mars 2015 ! Et après, engagez-vous* et agissez pour reprendre la main sur ce que nous avons en commun : le bien vivre ensemble sur un même territoire.


    Et en guise de conclusion, un extrait de [MALIK Abd Al. Place de la République, pour une spiritualité laïque. Éditions indigènes, 2015] : « ... C’est parce qu’il y a un véritable déni de ce qu’est la France d’aujourd’hui, une absence de vision, un manque abyssal de créativité, des paradoxes idéologiques toujours plus visibles, une incohérence profonde de la politique, une inconsistance quasi généralisée des politiques toujours vêtus de l’arrogant cynisme de l’époque, que l’on s’est choisi comme porte de sortie de crise le cul-de-sac du tout économique. Et c’est chacun de nous en tant que citoyen éclairé qu’incombe la responsabilité de dire que nous vivons dans un monde tellement politisé, pollué, colonisé par cette politique là, cette mentalité là qu’on est convaincu que c’est le pouvoir politique en soi qui change les choses, alors que c’est le sens du devoir, la morale, la justice et l’équité qui permettent le véritable changement. »


    * Pour s’engager et agir : www.nouvelledonne.fr, ou plus près de nous www.idees-beaumont.org


    © Gaël Drillon

    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :