• Contribuer à la formation d'un puissant mouvement citoyen... fécondant une politique de l'humanité

    Contribuer à la formation d'un puissant mouvement citoyen...
    ... fécondant une politique de l'humanité
     
    Rapport moral 2014 - Association Idées pour Beaumont
    Version édulcorée...
     
    (c) Gaël Drillon, Président
     
    Assemblée générale, 12 mai 2014 - Salle de la Galipote (rue rené Brut, à Beaumont)
     
    * * * * *
    Bonsoir à tous,
     
    Tout d'abord, je suis très heureux d'accueillir de nouvelles têtes ce soir, en notre assemblée... C'est important pour notre association, qui doit s'enrichir toujours de l'expérience et des savoirs de tous les Beaumontois, et qui doit aussi consolider ses forces vives et ses réseaux.
     
    Je suis évidemment tout aussi heureux de voir nos adhérents habituels autour de la table, qui continuent de soutenir notre projet original et nos actions pour le territoire Beaumontois.
     
    Merci à tous de votre présence.
     
    Encore une fois, ce soir, je vais m'essayer à cet exercice difficile de rapport moral de notre association.
     
    Vous venez d'entendre le rapport d'activités, détaillé... je ne vais donc pas revenir sur cette année écoulée. Je tiens à remercier chaleureusement notre ami Christian LAGEYRE pour son implication quotidienne dans l'association et ses projets, et la qualité de ce rapport qui en constitue la trace concrète.
     
    Vous avez également pu appréhender quelle était notre situation financière grâce au rapport présenté par Pascal LEYMARIE. Là encore, je souhaite remercier vivement notre ami pour sa comptabilité rigoureuse et son aide précieuse dans toutes nos actions. Je ne reviendrais pas, non plus, sur cette situation et le financement à venir que nous devrons consolider.
     
    Cette année, je ne vous cache pas que c'est avec douleur que je me suis mis devant ma feuille pour coucher ses quelques mots et rédiger ce rapport moral.
     
    La douleur du deuil, car nous avons perdu deux des nôtres durant cette année.
     
    Philippe ROY est parti brutalement sur son destrier d'acier, alors qu'il voulait s'engager pleinement dans l'avenir de Beaumont à nos côtés. Ce soir, je pense à sa famille et à ses proches, je veux leur dire ma peine, moi aussi, devant cette absence et je leur adresse une nouvelle fois toute mon amitié.
     
    Et puis, plus récemment, Pierre VINCENT a rejoint son épouse au-delà de nos horizons connus. Explorateur des savoirs et humaniste, Pierre VINCENT a toujours soutenu notre association. Il restera dans nos mémoires comme une source d'inspiration. J'adresse toute ma sympathie à ses proches et m'associe à leur chagrin.
     
    La douleur, c'est aussi dans le résultat décevant du scrutin des municipales que nous l'avons vécu.
     
    Malgré un travail de grande qualité, copié même à Brassac-les-Mines... malgré un engagement de tous les instants et une mobilisation importante sur le terrain... nous n'avons pas pu éviter la vague de désaffection vis-à-vis de la chose politicienne, et surtout une abstention record et incompréhensible pour notre ville. Je profite de cette occasion pour adresser mes remerciements sincères pour le travail accompli à chacun d'entre vous, à François SAINT-ANDRE, notre tête de liste dans cette campagne, et Françoise MONIER, sa mandataire financière.
     
    Notre présent, il est là : au sein de cette assemblée. Ce présent est en marche ; des idées ont déjà émergé pour engager des actions sur le terrain. Nous en parlerons ensemble et vous serez, j'en suis sur, force de proposition comme toujours.
     
    Cette énergie, cette envie de bâtir une ville durable, solidaire et juste, de faire démocratie et dialogue sociale aussi, au-delà des processus représentatifs... nous avons su la maintenir et l'alimenter. Les nombreuses actions déployées, présence dans les médias et supports diffusés en sont la preuve. Je ne doute pas que nous allons poursuivre dans cette voix en rassemblant encore plus les beaumontois. C'est mon voeu et mon engagement au sein de notre association !
     
    A ce propos, je crois important de passer à un mode de fonctionnement encore plus opérationnel.
     
    Il nous faudra aussi renforcer notre communication, avec plus de réactivité : c'est essentiel.
     
    Notre présent, il est aussi, pour 6 d'entre nous, dans notre rôle essentiel d'opposition au sein du Conseil municipal. Nous devons être les principaux acteurs de la vigilance citoyenne, de l'information de tous les Beaumontois sur les décisions qui sont prises, et sur les modalités dans lesquelles elles sont prises.
     
    Au-delà du présent, il y a l'avenir... proche et plus éloigné ! Ne tournons pas autour du pot : nous devrons être dans les rangs pour les prochaines échéances électorales.
     
    Il y en a dans quelques jours : les européennes. Nous devons nous mobiliser à minima pour faire barrage à l'abstention et aux forces politiques rétrogrades. Puis il y aura en 2015 ou 2016, et viendront celle de 2020. Je ne parle pas ici d'une ambition politique, je parle ici d'un devoir que nous avons vis-à-vis des Beaumontois, vis-à-vis aussi de notre environnement. Un devoir de prouver qu'un autre modèle est possible, que des solutions existent pour réduire les injustices, pour accentuer la fraternité et pour préserver notre système écologique... bref, agir local pour un impact global sur notre pérennité et notre humanité !
     
    Je crois aussi que nous pourrons préparer durablement l'avenir en tissant des liens avec les mouvements alternatifs et citoyens qui s'organisent et se mettent en marche dans d'autres territoires. Je propose donc de nous ouvrir, d'échanger sur notre expérience et d'apprendre en retour, et pourquoi pas d'engager des actions communes sur les sujets que nous partageons avec d'autres. C'est ce que nous avons fait sur le dossier de l'incinérateur, avec l'initiative citoyenne européenne, qui continue d'alimenter la curiosité de nombreux universitaires en science politique, des 4 coins de l'Europe.
     
    Ce rapport moral, donc, pour en revenir à ces quelques mots... pourrait se résumer ainsi.
     
    L'année écoulée marque une phase charnière de notre association : mais c'est une chance ! Car elle doit nous donner l'occasion de revenir à nos fondamentaux, que nous ont légué les adhérents fondateurs : l'innovation - la démocratie - l'écologie - l'emploi - et les solidarités. Cette phase charnière doit nous donner l'opportunité de consolider nos acquis, et maintenant d'inventer encore et proposer un avenir durable à notre cité.
     
    Je fais souvent référence à Stéphane HESSEL, qui demeurera toujours mon inspiration première... rappelez-vous ces quelques mots, que j'ai déjà utilisé l'an dernier à cette même occasion : " Nous souhaitons contribuer à la formation d'un puissant mouvement citoyen, d'une insurrection des consciences qui puisse engendrer une politique à la hauteur de ces exigences. Nous avons essayé de la définir. Sachons que si elle devient exemplaire, elle pourrait se répandre fécondant ainsi une politique de l'humanité. " C'est l'axe qui nous anime, c'est l'axe qui doit nous animer encore et toujours, et nous rassembler ! C'est le chemin de l'espérance qui doit guider nos projets à moyen et long terme.
     
    Merci de votre attention.
     
    (c) Gaël Drillon
    Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :