• Consultation publique : allumage de l’éclairage public sur toute la période nocturne

    Consultation publique : allumage de l’éclairage public sur toute la période nocturneLa mairie de Beaumont consulte les citoyens à propos de l'extinction de l'éclairage public nocturne. Je vous invite à découvrir ma contribution, et vous invite à donner votre avis sur ce dossier aux multiples enjeux : économiques, écologiques.

    Ne laisser pas la décision à la mains de quelques uns ! Ce sujet nous concerne tous ! Découvrez pourquoi dans les quelques lignes qui suivent...

    Pour participer à cette consultation publique...

    ... suivez ce lien : http://www.beaumont63.fr/Allumage-de-l-eclairage-public-sur

    Texte de la consultation publique de la mairie de Beaumont...

    ... et en orange, ma contribution

    " Durant la campagne municipale, le problème de l’extinction de l’éclairage public avait fait débat. La municipalité actuelle avait pris un engagement, à savoir remettre en service celui-ci, ce qui est fait depuis le 16 avril.

    Cette décision a été prise après une réunion avec les organismes suivants : le SIEG, l’ADUHME, l’Entreprise Electrique, la Direction des services généraux et techniques de la commune et les élus.

    Bien entendu, en regard de cette décision et dans le cadre des économies d’énergie et d’impact environnemental, il a été demandé aux différents intervenants de présenter d’autres solutions moins pénalisantes pour les Beaumontoises et Beaumontois.

    De nouvelles propositions vous seront prochainement présentées. Dans cette optique, votre avis est important : merci de nous le transmettre ci-dessous. 

    Eclairage public

    Dans le cadre des études réalisées par l’ADHUME et le SIEG, il est primordiale pour les élus et les services de la Ville de Beaumont de recueillir l’avis des habitants. Merci de consacrer quelques minutes de votre temps pour répondre au questionnaire ci-dessous.

    Durant la période d’extinction, avez-vous été géné...

    • Beaucoup ?
    • Un peu ?
    • Pas du tout ?

    Pas du tout. Il est en effet très rare que je sorte de mon domicile entre 23h30 et 5h. Et les rares fois où je dois sortir dans la rue sur cette plage nocturne, je me déplace en majorité dans mon véhicule qui est sécurisé et qui est équipé de son propre système d'éclairage. De plus, je veille à sortir accompagné lorsque c'est la nuit... J'emprunte aussi des voies plus dégagées de nuit, alors que le jour, je peux passer par des passages plus confinés. Et je n'hésite pas à m'équiper d'une petite lampe de poche personnelle.

    Cette attitude individuelle relève, selon moi, de la simple vigilance que nous pouvons tous avoir... mais surtout de la bienveillance que nous devons avoir vis-à-vis des questions collectives sur notre territoire.

    En effet, en quoi je devrais réclamer un dispositif public pour mes sorties personnelles, pour mes choix de vie. Sur cette question de l'éclairage nocturne, il ne faut pas confondre les préoccupations individuelles (qui doivent être très limitées dans la population Beaumontoise, car nos rues ne sont pas vraiment animées la nuit) et les décisions d'intérêt général.

    Aucune difficulté concrètes. Au contraire... J'ai noté que, depuis que l'actuelle majorité municipale a décidé de rallumer la nuit, plusieurs incendies de poubelles ont été comptabilisés à Beaumont, et des incendies de voiture. De plus, aucun élément objectif ne prouve que l'extinction nocturne crée de l'insécurité : il n'y a pas eu plus d'incivilités ou de délinquance lorsque la lumière était éteinte ? J'ai aussi pu observer que certains groupes de jeunes qui traînaient la nuit, dans des lieux éclairés, sont partis lorsque l'éclairage a été coupé. Finalement, le noir a donc un effet sécurisant.

    Et l'obscurité présente des effets bénéfiques sur le sommeil en ville : les nuisances sont moindres sur la santé. D'ailleurs, c'est recommandé aussi pour la protection de la faune nocturne, par de nombreux scientifiques. Je suis favorable à contribuer à la protection et au bien-être des animaux en éteignant les lumières, puisque cette extinction n'occasionne pas de gêne en ce qui me concerne.

    Auriez-vous des propositions concrètes à formuler ?

    Oui, je souhaite faire des propositions, qui seront étudiées et prises en compte par la municipalité... je l'espère ! Il serait très regrettable de consulter les citoyens, sans la ferme intention de prendre en compte leurs avis.

    Mes propositions sont simples :

    1. Éteindre totalement la lumière la nuit, entre minuit et 5h du matin ; il est inutile de maintenir l'éclairage toute la nuit pour quelques personnes qui peuvent s'organiser et s'adapter ; c'est du gaspillage qui coûte cher et qui accentue le réchauffement climatique ;
    2. Avec l'économie générée par l'extinction totale de la lumière nocturne, investir en matière d'économie d'énergie et d'autosuffisance énergétique ; de nombreuses communes en France ont démarré des projets innovants et volontaristes en la matière... Pourquoi Beaumont ne serait pas une ville modèle sur notre bassin de vie ? D'autant que notre Maire est le président de la commission développement durable au sein de Clermont Communauté...
    3. Informer les Beaumontois sur les enjeux, expliquer le sens de l'extinction totale de la lumière la nuit ; les changements de comportement doivent être accompagnés ;

    Vos observations générales sur l’extinction de l’éclairage public ?

    J'ai effectivement des observations à formuler : d'une part sur l'éclairage nocturne, et d'autre part sur cette consultation publique en tant que telle.

    A propos de l'éclairage public nocturne...

    Ce dossier revêt plusieurs enjeux, qui se croisent.

    Le premier est un enjeu économique très simple. Le coût de l'énergie est en constante augmentation. Allumer la nuit, c'est faire le choix de dépenser plusieurs milliers d'euros aujourd'hui (pour satisfaire quelques personnes qui sortent entre minuit et 5h du matin)... mais surtout d'en dépenser le double d'ici 10 ans compte tenu des tendances d'évolutions du coût de l'énergie (toujours pour quelques personnes). Et ce coût est supporté par tous les Beaumontois : c'est bien les impôts (taxe foncière et taxe d'habitation) qui constituent la recette principale du budget municipal. Augmenter la dépense en énergie, c'est : augmenter les recettes, donc l'impôt - OU - réduire d'autres dépenses : services publics (écoles, culture, action sociale, entretien, subventions aux associations...).

    Je crois donc que l'intérêt général prime sur les quelques personnes qui sortent la nuit ! Et l'intérêt général, c'est de réduire la dépense publique qui n'est pas utile.

    Le second enjeu est écologique. Il peut paraître plus complexe pour certains, ou pour d'autres moins importants. Mais moi, je considère aujourd'hui que l'écologie doit devenir une priorité de nos politiques. Les catastrophes qui sont dues au réchauffement climatique sont réelles partout dans le monde... et demain, elle concerneront aussi le Beaumontois. Il faut agir dès maintenant ! C'est le sens d'une volonté partagée d'aller vers une vraie transition énergétique.

    La transition énergétique passe par 3 étapes successives : - la sobriété dans notre consommation d'énergie, voir même la passivité ; c'est le sens de l'extinction totale de la lumière la nuit, une énergie inutile ; - l'efficacité de la consommation énergétique : c'est possible en investissant l'économie réalisée avec l'extinction totale dans des opérations d'économie d'énergie sur notre ville (changement du système d'éclairage actuel, isolation des bâtiments et des combles, etc...). ; - la diversité de nos énergies et plus particulièrement des énergies renouvelables qui n'ont pas d'impact sur notre environnement et notre santé.

    Je crois donc que Beaumont doit revenir à une situation d’extinction totale de la lumière la nuit. Car je souhaite préparer un monde meilleur pour mes enfants et les générations futures, et cela passe par ma contribution, celle de ma municipalité, en matière de transition énergétique, et pas seulement des mesurettes partielles.

    Enfin, à titre annexe et pour autant important, je trouve curieux que le SIEG interviennent dans le processus de décision. Car le SIEG a vocation à vendre de l'énergie ! C'est son objet social, sa légitimité économique. Il est donc peu probable que ce conseil oriente la décision publique vers une décision de sagesse en matière d'économie d'énergie !

    A propos de la consultation publique elle-même...

     

    Je suis très interrogatif sur cette consultation publique. D'abord, le contexte de cette consultation est sommaire. Mais plus encore c'est la méthode qui fait débat...

    ... qu'en est-il de la publication, diffusion publique des contributions qui vont être adressées ?

    ... dans quel processus de décision s'inscrit cette consultation publique, ou pour le dire autrement : est-ce que ma contribution, nos contributions beaumontoises, vont servir à quelque chose ?

    ... quelles études complémentaires, expertises, vont être conduites pour éclairer la décision politique d'un point de vue croisé ? Ces études sont importantes pour limiter le risque d'une approche populiste.

    ... pourquoi lancer cette consultation publique la veille des vacances scolaires, alors que les Beaumontois sont sur le départ et plutôt préoccupés par leurs valises ? Combien de temps va durer cette enquête ?

    ... quelle communication accompagne cette consultation publique, pour alerter TOUS les Beaumontois sur le fait qu'ils peuvent participer, exprimer un avis ? Comment garantir qu'un panel représentatif soit consulté (il existe des méthodes statistiques pour cela) ?

    ... pourquoi le choix de ces 3 questions, un choix limité et orienté ? Pourquoi poser la question de la gène occasionnée plutôt que celle des gains ressentis ou perçus ? Pourquoi poser la question des difficultés rencontrées plutôt que des effets positifs recensés ?

    L'évaluation pluraliste des politiques publiques appelle une certaine rigueur méthodologique, une totale transparence, l'association des acteurs, et la mobilisation de méthodes issues des sciences sociales et statistiques. C'est une démarche qui ne s'improvise pas... qu'en est-il de cette démarche ? Comment la municipalité est-elle accompagnée sur cette consultation publique ? Les éléments indiqués sur le seul site internet de la ville sont peu rassurants en la matière.

    Enfin, il est tout-à-fait contestable que ce type d'enquête ne soit pas organisée sous couvert de l'anonymat. Il est évident que tous les avis ne pourront s'exprimer du fait de l'incidence possible pour soi. C'est comme si l'on demandait aux Beaumontois de voter pour leur Maire à main levée !

     

     [Obligatoire]

    Je réside [rue Nationale].

     [Obligatoire] : Veuillez entrer une adresse e-mail valide (de type vous@fournisseur.com).

    Mon adresse mail [gaeldrillon@gmail.com].

    Google Bookmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :